Suivi quotidien des indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 en Algérie

Suivi quotidien des indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 en Algérie
Vous trouverez, ci-dessus, les courbes d'évolution des indicateurs de l'épidémie de la COVID-19 en Algérie (selon données du ministère de la santé, de la population et de la réforme hospitalière Algérien - MSPRH, http://covid19.sante.gov.dz/carte/ ) : cas actifs, prévalence et incidence pour 100 000 habitants, taux de létalité et taux de reproduction de base (R0).
 

ATTENTION, LE VIRUS CIRCULE PLUS RAPIDEMENT, AUJOURD'HUI, UNE PERSONNE CONTAMINE PLUS D'UNE PERSONNE !

NOUS DEVONS RESPECTER LES GESTES BARRIERE AFIN DE VAINCRE LA COVID-19 !

VACCINEZ-VOUS, DES QU'ON VOUS LE PROPOSERA

 

RECOMMANDATIONS :
- Le respect des gestes barrières (port du masque, distanciation physique et lavage des mains) est primordial pour prévenir les contaminations. Aujourd'hui, c'est le seul "traitement" connu contre cette maladie. Alors contribuons à l'éradication de cette maladie de notre pays en respectant les gestes barrières.
- Afin de limiter, voire d'éradiquer cette maladie du pays, le gouvernement Algérien doit tester (à grande échelle surtout les cas "contact"), isoler les cas positifs et traiter les formes modérées à sévères.
- La vaccination doit s'accélérer. Moins de 150 000 personnes ont été vaccinées dans le pays.
 
Faits marquants du 21/04/2021 : 
- Le 1er pic épidémique en Algérie a été atteint le 24/07/2020, le second a, lui, été atteint le 24/11/2020. Le nombre de nouveaux cas (PCR-incidence) est en baisse par rapport à hier. Le R0 est aussi en baisse, supérieur à 01. Par contre, les autres indicateurs, comme le nombre de décès et le nombre de cas graves sont en hausse. 
Ces derniers jours, le nombre de cas augmente et le R0 également. Il est probable qu'il s'agisse d'un rebond épidémique. Alors nous devons faire très attention car avec les variants cela risque d'être exponentiel et nos structures de santé ne tiendronnt pas le coup !
Néanmoins, nous observons, ces derniers jours et dans plusieurs villes du pays et autres lieux publics, un relâchement de la part de la population dans le respect des gestes barrières, particulièrement le port de masque (au niveau des grandes artères, des administrations et dans les commerces). Les gestes barrières, comme la distanciation physique/sociale et le lavage fréquent des mains, sont nécessaires pour le maintien de la stabilité actuelle et éviter une recrudescence des cas de contamination et par voie de conséquence le nombre de cas graves et de morts. La levée, par le gouvernement, de certaines mesures préventives, comme le couvre-feu dans certaines wilayas du pays et l'ajustemet de ces horaires dans d'autres wilayas, ne signifie pas la fin de la pandémie. Le virus circule encore. Si les gestes barrières ne sont pas respectées, il est fort probable que l'Algérie enregistre un nouveau rebond de cette pandémie et ce à compter du 01/04/2021. De ce fait, il est primordial de continuer à porter vos masques, à vous distancier et aussi à vous laver les mains aussi souvent que possible durant la journée. Avec l'arrivée du vaccin et le respect de gestes barrières, nous arriverons à vaincre cette maladie qui dure depuis plus d'une année.
-  Nouveaux cas (PCR) : 182 cas (hier : 187)
- Décès : 07 (hier : 05)
- Nouveaux cas guéris : 129 cas (hier : 122)
- Cas actifs : 33 236 cas (+ 46 vs hier)
- Cas admis en réanimation (intubés) : 21 (hier : 19)
- Nouvelles admissions dans les hôpitaux : N.D (hier : N.D)
- Nombre de lits occupés dans les hôpitaux : N.D lits (hier : N.D lits)
- Taux d'occupation des lits hospitaliers : N.D % (hier : N.D %)
- Le taux de positivité des tests RT-PCR est évalué à 07,30 % soit sur 100 personnes testées en Algérie, 07 sont positives et 93 sont négatives au COVID-19.
- Le taux de guérison est estimé à 69,70 %. Le taux de guérison mondial est de 62,21 %.
- Au 16/04/2021, les wilayas qui ont enregistré le plus grand nombre de décès sont : Alger (450), Tizi Ouzou (279) et Sétif (277). Les wilayas qui ont enregistré le moins de décès sont : Saida (02 cas), Illizi (03 cas), Chlef (03 cas), Béchar (03 cas) et Naama (04 cas).
- Le taux de létalité de la maladie est stable, il est de  02,64 %. Cela veut dire que moins de 03 malades de la COVID-19 sur 100 décèdent. Le taux de létalité mondial est de 02,13 %. Au 16/04/2021, les wilayas de Bordj Bouareridj (07,19 %),Sidi Belabbes (06,98 %) et Mila (06,74 %) ont enregistré les taux de létalité les plus élevés du pays. Les wilayas de Chlef (00,34 %), Tlemcen (00,36 %) et Mostaganem (0,59 %) ont enregistré les taux les plus faibles.
- Le taux de mortalité de la maladie a atteint 07,23 décès pour 100 000 habitants. Le taux de mortalité mondial pour 100 000 habitants est de 39,10. Au 16/04/2021, les wilayas de Tizi Ouzou (22,73), Blida (16,05) et Sétif (15,03) ont enregistré les taux de mortalité pour 100 000 habitants les plus élevés du pays. Les wilayas de Chlef (00,23), Saida (0,47) et Béchar (00,85) ont enregistré les taux les plus faibles.
- Le taux de prévalence (PCR) quotidien de la COVID-19 est de 274 cas pour 100 000 habitants (Prévalence mondiale : 1836 cas pour 100 000 habitants). Au jour d'aujourd'hi, les wilayas de Oran (656 cas pour 100 000 hab.), Blida (627 cas pour 100 000 hab.) et Alger (493 cas pour 100 000 hab.) ont la plus forte prévalence de la maladie en Algérie. Les wilayas de Saida (27 cas pour 100 000 hab.), Bordj Bou Arreridj (65 cas pour 100 000 hab.) et Chlef (69 cas pour 100 000 hab.) ont la plus faible prévalence de la maladie dans le pays.
- Le taux d'incidence (PCR) quotidien de la COVID-19 est de 00,41 cas pour 100 000 habitants (Incidence mondiale : 10,57 cas pour6 100 000 habitants).  Au jour d'aujourd'hui, les wilayas de Tindouf (04 cas pour 100 000 hab.), Ouargla (02 cas pour 100 000 hab.) et Laghouat (01 cas pour 100 000 hab.) ont enregistré le plus fort taux d'incidence de la maladie.  
- Le taux de reproduction de base (R0) du SARS-COV2 en Algérie est estimé à 01,03 au jour d'aujourd'hui. Cela veut dire qu'aujourd'hui que 100 personnes peuvent conatminer 103 personnes. Ce taux est en baisse par rapport à hier (1,05). Afin d'observer une baisse des cas de la maladie, le R0 doit être inférieur à 01. Le 02 juin (minimum, R0 = 0,87), 100 personnes contaminaient 87 personnes. Le 04 mars 2020, 100 personnes contaminaient 311 personnes (maximum, R0 = 3,11). 
- Les wilayas de Alger (46 cas) ont enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas.
- 22 wilayas n'ont pas déclaré de cas Chlef, Biskra, Béchar, Tamenraset, Tebessa, Tlemcen, Tiaret, Djelfa, Saida, Sidi Belabbes, Annaba, Mascara, El Bayadh, Illizi, Bordj Bouareridj, El Tarf, Tissemsilt, Khenchla, Souk Ahras, Naama, Ain Témouchent et Ghardaia.